Haut de page

FICHE | Site inscrit - SIN0000441 - Vallée de la Dordogne et vallée du Céou, s'étendant de Beynac à Vitrac
Procédure  Arrêté 12/08/1969
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
BEYNAC-ET-CAZENAC  (24)
CASTELNAUD-LA-CHAPELLE  (24)
CENAC-ET-SAINT-JULIEN  (24)
DOMME  (24)
LA ROQUE-GAGEAC  (24)
SAINT-CYBRANET  (24)
SAINT-VINCENT-DE-COSSE  (24)
VEZAC  (24)
VITRAC  (24)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Sites naturels - grands ensembles paysagers

Superficie: 3161.57 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

Dans les années 1960, la politique des sites s’orientent vers la création de grands sites inscrits, appelés sites inscrits généralisés. Ainsi en 1969 sont inscrits trois grands sites : la vallée de la Dordogne de Vitrac à Beynac, puis la partie de Vitrac à Cazoules et également la confluence Dordogne-Vézère. En 1966, la vallée de la Vézère était également inscrite en grande partie. La Commission départementale des sites qui examina le projet d’inscription de la vallée de la Dordogne donna un avis favorable à ce projet pour préserver la « beauté des paysages ». L’objectif affiché pour cette protection était « de maintenir, dans les endroits les plus sensibles, une architecture à caractère traditionnel » et de « ne pas laisser modifier les lignes générales du champ de vision ».

Etat actuel du site

Ce tronçon de la vallée de la Dordogne est certainement celui qui impressionne le plus par sa concentration de falaises vertigineuses et de châteaux remarquables. Le site a conservé l’intérêt paysager qu’il présentait grâce notamment à l’instauration en complément du site inscrit de nombreuses ZPPAUP.
Si les aspects architecturaux sont maîtrisés via les outils de protection, il n’en va pas de même pour la végétation. L’enfrichement, les plantations de peupliers participent à diminuer les perspectives sur les paysages exceptionnels de la vallée de la Dordogne.

Enjeux et préconisations

Des actions de préservation et de reconquête des perspectives paysagères sur la vallée, notamment par la maîtrise et l’entretien de la végétation participeraient à conserver et rehausser le caractère exceptionnel des paysages du site inscrit.
La concentration de châteaux se faisant face organisée autour d’une Dordogne sinueuse justifierait tout à fait l’instauration d’un site classé en cohérence avec les ZPPAUP existantes.

Ressources