Haut de page

FICHE | Site inscrit - SIN0000289 - Eglise de Rimbez et ses abords
Procédure  Arrêté 24/12/1980
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
RIMBEZ-ET-BAUDIETS  (40)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Autre patrimoine bâti isolé : maisons fortes, église, abbaye, moulin

Superficie: 16.9 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

« Dans le département des Landes les petits hameaux serrés autour d’une église sont rares. A Rimbez-et-Baudiets, l’église est d’un intérêt architectural certain, le site ponctuel mérite d’être inscrit car ainsi nous pourrons contrôler son évolution et éviter que des constructions agressives viennent modifier le caractère rural et champêtre.
Cette protection fait suite à l’intervention d’associations de protection ». Inspection régionale des sites, rapport de présentation – 1979.

Etat actuel du site

L’église a été préservée des extensions du village. La grande prairie l’entourant la met toujours en valeur. Une dizaine de jeunes arbres l’entoure sur ses cotés nord et est. Le chemin d’accès à l’église et le monument aux morts sont accompagnés de jardinières fleuries et de conifères nains. L’entrée de l’église s’effectue par un beau clocher mur. Cette entrée est encadrée par deux cyprès.
La façade sud de l’église donne accès à la partie habitation de l’église. Des réaménagements ont certainement été fait. Des décrochements et des enduits de différentes périodes masquent l’architecture et la façade historique. Une plate-bande a été aménagée au pied de la façade. Deux beaux érables encadrent de jeunes plantations. Un cabanon en bois borde la parcelle.
En face de l’église, de l’autre coté de la route, une ancienne maison a été restaurée en bar-restaurant. Une terrasse fleurie a été aménagée le long du pignon est. A l’est du restaurant une ancienne grange à colombages a été restaurée. Le site englobe une partie des champs présents à l’est de cet ensemble bâti. Ces champs participent pleinement à la beauté du lieu.
Au nord de l’église, le long et à l’est de la D59, une réserve d’eau enterrée a été créée. Un bâtiment communal a été construit sur le site depuis que la protection a été instaurée. Un chemin carrossable le relie à la départementale, en face de la mairie et de l’école. Ce chemin est prolongé de l’autre coté de la route permettant de relier d’autres maisons. De jeunes pêchers et cerisiers complètent les fruitiers déjà en place. Un saule marque l’entrée de ce lotissement. De nouvelles habitations ont été construites sur le site, derrière la mairie et en milieu de parcelle, plus au sud. D’autres constructions semblent prévues.
Au nord, le site ne prend pas en compte le cimetière ni le corps de ferme au coin nord-est de la commune malgré sa visibilité depuis l’église.

Enjeux et préconisations

Malgré les nouvelles constructions depuis la protection du site en 1980, les abords de l’église ont su être préservés. La grande prairie et les champs alentours la mettent bien en scène. Le bâtiment a été bien conservé. L’encadrement végétal partiel met en valeur l’église.
L’extension du village a commencé autour de la mairie, vers l’ouest de la départementale 59, au nord du site. Ce choix préserve les abords de l’église que les futures extensions ne devraient pas coloniser, sous peine de voir dépréciée
l’harmonie de ce site.

Ressources