Haut de page

FICHE | Site inscrit - SIN0000272 - Vieux quartiers (SAINT-SEVER)
Procédure  Arrêté 03/11/1971
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
SAINT-SEVER  (40)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt historique et pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Bourgs, centres anciens, bastide, patrimoine urbain

Superficie: 8.77 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

L’inscription des vieux quartiers de St-Sever a été motivée en 1971 par la qualité des bâtiments qui les composent et la volonté de maîtriser les travaux de restauration (choix des matériaux, hauteur des constructions…) afin de respecter ce site urbain de grande qualité.
L’inspecteur des sites faisait la description suivante du site en 1971 :
« la ville de Saint-Sever, ou Cap de Gascogne, s’éleva sur le plateau, en face de celui de Morlanne sur lequel avait été édifié un poste militaire. Au VIème siècle, un monastère Bénédictin fut édifié et la ville se construisit autour mais les Normands la ravagèrent. Vers le milieu du XIIème siècle, la ville passa sous la domination des Plantagenêt et devint alors le centre d’une vie brillante et de réceptions de la Cour. Saint-Sever fut mise à sac au XIVème siècle et, plus tard, les guerres de religion ajoutèrent à la misère. Cependant, l’abbaye continua à subsister. Les murailles de la ville ont servi pour la plupart de mur de façade pour les maisons qui forment le tour de la ville. A l’intérieur de la cité, on découvre de nombreuses maisons anciennes du XVIIIème siècle en bon état avec de grandes arcades surbaissées, des balcons à rampe de ferronnerie et des corniches murales sous des toits à la Mansart.
En conclusion, il s’agit d’un site fort intéressant tant par son histoire que par son architecture ».

Etat actuel du site

Le site a bénéficié de travaux de restauration et constitue un lieu touristique très attrayant.

Enjeux et préconisations

Les travaux de restauration et d’entretien doivent respecter le caractère des lieux et perpétuer la qualité architecturale de la vielle ville.

Rédaction 2006

Ressources