Haut de page

FICHE | Site inscrit - SIN0000171 - Embouchure du Dropt
Procédure  Arrêté 29/07/1976
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
CAUDROT  (33)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété
Communal et Privé

Type de site
Sites naturels - grands ensembles paysagers

Superficie: 9.41 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

« Un site rural de qualité, dominant la Garonne que rejoint le Dropt. Il s’agit d’un coude de la Garonne, à l’embouchure du Dropt,bordé d'un parc. La qualité de l’environnement incite à des aménagements touristiques qu’une inscription à l’inventaire des sites pittoresques de la Gironde permettra de contrôler. » (extrait du rapport de l’inspecteur des sites, 1976).

Etat actuel du site

Environnement du site :
Le site se trouve dans l’Entre-deux-Mers, en bordure de la Garonne dans le village de Caudrot. Le bassin de la vallée du Dropt s'étend en Guyenne, d'abord entre Périgord et Agenais puis dans le haut Entre-deux-Mers.
Le Dropt est un affluent de la rive droite de la Garonne, entre le Lot et la Dordogne. La confluence du Dropt avec la Garonne se situe dans un méandre du fleuve à quelques mètres en amont de Caudrot et offre un panorama sur un paysage remarquable. Le méandre de Garonne est beaucoup plus resserré aujourd’hui qu’il ne l’a été par les temps passés. Il s’écoule plus au sud. Le Dropt semble s’être approprié l’ancien lit de Garonne.
Bien que le site se nomme « Embouchure du Dropt », la confluence n’est pas protégée par le site inscrit, seule la rive gauche du Dropt est en site.
Les berges de la rive gauche sont en pente douce, une plage de sable s’en dégage. A l'arrière de la ripisylve des plantations de peupliers occupent les terres fertiles et inondables.
En limite de site se trouve la maison de retraite du château de Bouchereau. La maison de maître, restaurée, est située rue du Faubourg d’envie. Elle est hors site, alors que ses bâtiments annexes ainsi que son jardin sont en site.
Une antenne de téléphonie, rouge et blanche, coiffe le coteau à proximité de Casseuil au nord de Caudrot. Elle est très visible depuis le port fluvial.

Description du site :
Le site protège le port de Caudrot en rive droite et une partie du bourg ainsi que les deux maisons de maîtres appelées « château » accompagnés de leurs parcs au nord du port.
L’espace entre les maisons et le quai de l’ancien port fluvial est large, en partie pavé, en partie enherbé. Depuis cet espace se dégagent trois voies. La première est pavée et descend vers la Garonne avec une rampe de mise à l’eau pour les embarcations, la deuxième est enherbée et part vers le sud, longe la rive droite pour se rapprocher de Castet en Dorthe, la troisième se divise à nouveau en deux pour desservir une pente douce pavée qui permet un accès à l’eau, et pour cheminer vers la confluence. Plusieurs escaliers descendent du quai pour atteindre le niveau de l’eau.
Le dénivelé entre le village et l’eau de la Garonne est important, d’autant plus quand la marée est basse (encore sensible à ce niveau de la Garonne).
A l’extrémité nord du site se trouve un moulin à vent installé sur une butte de terre plantée de grands arbres, ce qui tend à faire disparaître le bâti durant la belle saison. Un magnifique cèdre se trouve à ses abords.
Les deux « châteaux » en site et leurs parcs sont privés et peu visibles depuis l’espace public du fait de leurs murs de clôtures élevés. Seule la première bâtisse et son pigeonnier (à l’ouest) sont visibles depuis les rives de Garonne. C’est une grande demeure dont la façade est ordonnancée. Le parc de la seconde (à l’est) est visible depuis la RD813. Il présente l’aspect d’un parc paysager de type fin XIX ème avec une vaste surface enherbée, plantée d’arbres en bosquet, principalement des conifères (cèdres, pins, sapins, épicéas …). Un grand portail porte l’inscription « Château de Serre » ses piliers en pierre prennent place en bordure de départementale.
Le petit ilot bâti au sud du site comprend plusieurs habitations et des garages, notamment dans la rue du port et du Faubourg d’envie. Le jardin de la maison de retraite assure le lien entre la rue du faubourg d’envie et le port, si bien que depuis le bord de l’eau, la rue haute disparaît, et le jardin semble s’étendre jusqu’au « château de Bouchereau ». Les dispositifs maçonnés en berge sont de grande qualité (les calades sur le port,les rampes et les escaliers. Les vues vers l’extérieur du site (le méandre de Garonne et l’embouchure du Dropt) sont larges et de belle qualité.

Etat actuel du site :
Les bords de Garonne et son port fluvial ont peu évolué depuis leur protection.
Les parcelles privées ont quant à elles évolué. Des constructions diverses n'ont pas participé à la valorisation du site.
Les deux ensembles liés aux « châteaux » ont aussi été modifiés dans la composition des deux parcs. le grand portail du « château de Serre » n’existe plus, et le pigeonnier « réservoir » a perdu son toit qui figurait sur les cartes postales anciennes.

Enjeux et préconisations

Le site en lui-même est de qualité, mais il vaut autant pour le panorama que pour les parcelles protégées.
- Protéger le « site » de la confluence dans son ensemble: le port fluvial, les châteaux et leurs parcs, la rive gauche de la Garonne et la confluence avec le Dropt.
- Entretenir les talus et éviter l’embroussaillement (ronciers par endroit) notamment au pied du port et encourager à la restauration des murs d’enceinte des « châteaux ».

• Conclusion :
Le site de l’embouchure du Dropt présente un double intérêt : le lieu en lui-même et le panorama ouvert depuis le site. Ainsi la vue sur le méandre de Garonne et ses plages de sable, la confluence avec le Dropt et les maisons bourgeoises du village accompagnées de leurs parcs crée un paysage spectaculaire. C’est pourquoi une extension du site est préconisée notamment pour intégrer le Dropt. Le caractère pittoresque des lieux est conservé.

Ressources