Haut de page

FICHE | Site inscrit - SIN0000141 - Site du bourg et de Beau Soleil (SAINT-ROMAIN-LA-VIRVEE)
Procédure  Arrêté 08/08/1985
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
SAINT-ROMAIN-LA-VIRVEE  (33)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété
Communal et Privé

Type de site
Bourgs, centres anciens, bastide, patrimoine urbain

Superficie: 376.38 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

« Le site du bourg va du fleuve au plateau verdoyant couvert de vignobles où s’est implanté sur une hauteur le village de Saint-Romain. Hormis les espaces récemment lotis ou dégradés par un mitage important qui ont été exclus du périmètre de protection, cet ensemble est d’une remarquable qualité paysagère. La diversité du couvert végétal, les perspectives sur la vallée de la Dordogne et les éléments forts que sont entre autre le château Lagarde et ses ruines médiévales, les deux portails du cimetière, lui confèrent un intérêt indéniable ».

« Le site de Beausoleil est surtout intéressant du fait de la présence du château Beau-Soleil édifié vers 1700. Il se compose indépendamment d’une maison de maître, de vastes bâtiments d’exploitation et d’une tour carrée, dite tour Michel Montaigne » extraits du rapport de l’inspecteur des sites 1985.

Ce site est une extension de celui d'Asques vers l’est et le nord, pour le site du bourg et vers l’ouest, pour le site de Beausoleil. Située dans un méandre de la Dordogne au sud de Saint-André-de-Cubzac, la commune de Saint-Romain-la-Virvée s’étend de part et d’autre de la commune d’Asques inscrite en totalité.

Etat actuel du site

Le site du bourg a conservé, dans l’ensemble, son patrimoine et son caractère paysager.
L’église et ses deux cimetières en cœur de village sont restés intacts. Les portails classés Monuments Historiques sont bien préservés.

Depuis le bas de cette route, le paysage viticole est bien préservé et met en valeur les hameaux de Boursereau et de Gangouilley.

Le château de Lagarde semble en bon état. Son domaine viticole est globalement bien préservé même, si l’arrière des nouvelles maisons sur le coteau est visible depuis l’entrée du domaine.
Le sud du site est très agricole et n’a pas connu de mitage urbain.

Le château de Beausoleil est situé à la limite ouest du territoire communal. En bordure de la Dordogne, il est en partie séparé de la commune de Saint-Romain-la-Virvée par la commune d’Asques, entièrement protégée.
Entouré de champs de maïs, il se compose d’une parcelle de vigne au milieu d’une jeune peupleraie traversée par le chemin d’accès au château longeant la Dordogne.
De plus anciennes peupleraies obstruent les perspectives sur ce bâti bordant la ripisylve de la Dordogne. Deux larges prairies contrastent avec la verticalité des peupliers. La partie nord du site est composée de parcelles de vignes.

La limite nord du site est marquée par le ruisseau de la Virvée, par ailleurs limite communale de Saint-Romain-la-Virvée. Juste au nord, l’autoroute enjambe la Dordogne, sur la commune de Cubzac-les-Ponts.

Enjeux et préconisations

La protection de Saint-Romain-la-Virvée a permis de protéger tout un ensemble paysager cohérent, comprenant au centre le territoire d’Asques. Le type d’implantation des deux villages est similaire, leurs domaines viticoles sont imbriqués et de nombreuses co-visibilités relient les deux sites.
Le bourg de Saint-Romain a été bien conservé.

Le sud de la commune est encore bien préservé. Il conviendra de rester vigilant quant à la protection de cet espace agricole de qualité qui permet une bonne lecture du territoire.

Ressources