Haut de page

FICHE | - SIN0000138 -
Procédure  Arrêté 
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
SAINT-LEON-SUR-VEZERE  (24)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Bourgs, centres anciens, bastide, patrimoine urbain

 
 

Motivation de la protection

Situé non loin de la confluence du Vimont et de la Vézère, le village du Moustier s’est développé au pied d’une colline rocheuse. L’église romane, la place de l’église et son platane, une demeure du XVIIIème siècle aux lucarnes richement ciselées ont justifié l’intérêt de ce village. Mais le principal argument réside dans l’importance du gisement archéologique du site du Moustier, site éponyme où fut découvert un squelette de Néandertalien en 1908. Les paysages offerts depuis le rocher du Moustier et le trou du Bréchoux constituent également un argument de poids pour justifier l’intérêt de ce site. En effet, de ce rocher s’offrent à la vue la vallée du Vimont et celle de la Vézère, les plateaux alentours.

Etat actuel du site

Le village du Moustier conserve toujours un fort intérêt pittoresque : son église et la place qui l’accompagne, le superbe platane toujours présent, les habitations restaurées. Les gisements préhistoriques ont été protégés par des grillages afin d’en interdire l’accès. La végétation s’est fortement développée sur le haut du Moustier masquant ainsi partiellement le rocher qui marquait tant le paysage de la vallée en 1944.
L’emprise du site a subi essentiellement les évolutions liées au développement de la végétation et la dynamique d’enfrichement.

Enjeux et préconisations

La restauration et l’entretien du bâti constituent évidemment des enjeux forts pour la qualité du site. Il ne faut cependant pas négliger la gestion de la végétation :
- suivi et entretien du platane et autres arbres monumentaux du site (tilleul à côté de l’église),
- entretien et mise en valeur des rochers qui participent à la lisibilité des paysages de la vallée de la Vézère.
Enfin, l’importance du gisement du Moustier dans l’histoire de l’archéologie (site UNESCO), maintenant qu’un système de protection est en place, mérite d’être communiquée au promeneur. La mise en valeur pédagogique de ces gisements devra faire l’objet d’une réflexion afin que le visiteur saisisse l’importance de ce site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Les évolutions des alentours du site du village doivent veiller à respecter la qualité des paysages, la valeur écologique des fonds de vallons humides et tout particulièrement le développement de l’urbanisation. Les jeux de covisibilité entre la Roque St Christophe et le rocher du Moustier doivent être préservés.

Ressources