Haut de page

FICHE | - SIN0000116 -
Procédure  Arrêté 
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
---
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Sites naturels - grands ensembles paysagers

 
 

Motivation de la protection

Le site s’étend sur la vallée de la Vézère du sud de Montignac au Bugue et comprend les vallées des Beunes jusqu’à Marquay et Meyrals. Il présente une concentration d’éléments patrimoniaux remarquables tels que les grottes ornées, les abris sous roche et les châteaux dans un écrin paysager de grande qualité. En effet, le paysage de vallée agricole délimitée par des coteaux abrupts où la rivière se perd dans des trajectoires sinueuses a offert de tout temps un territoire accueillant pour l’Homme qui s’y est installé dès la préhistoire.
Ces vallées recèlent également des milieux naturels remarquables tels que les pelouses sèches abritant des espèces d’orchidées protégées, des forêts de chênes verts…
La notion de paysage culturel s’applique parfaitement à la vallée de la Vézère.

Etat actuel du site

La vallée de la Vézère présente trois grandes parties : un secteur de vallée ouverte agricole entre Montignac et le château de Thonac, un secteur de vallée étroite et sinueuse délimitée par des falaises ou coteaux plus abrupts entre le château de Thonac et le sud des Eyzies, puis à nouveau un secteur plus ouvert où le fond de vallée, large, offre des terrains propices à l’agriculture. Affluent de la Vézère, la Beune offre des paysages plus intimes où se côtoient petites falaises et zones humides.
La vallée de la Vézère est délimitée par deux verrous urbains que sont Montignac et Le Bugue ; entre ces deux centres urbains s’échelonnent des villages au développement plus modeste. Une urbanisation diffuse, notamment en ligne de crête tend à banaliser ces paysages exceptionnels. Les paysages se ferment également à cause de la déprise agricole ; ainsi les falaises et autres éléments caractéristiques de cette vallée (la rivière, les points de vue…) disparaissent sous la végétation envahissante.

Enjeux et préconisations

Il est important de préserver cette vallée d’une urbanisation diffuse et exposée dans le paysage, et la vocation agricole du fond de vallée doit être maintenue. Le site inscrit englobe des secteurs à vocation urbaine dans lesquels une attention particulière doit être portée à l’architecture, au traitement des haies, de la végétation des jardins… afin d’éviter la banalisation de ce site protégé. La qualité de découverte de la vallée par les routes qui la parcourent doit être maintenue et les perspectives paysagères les plus intéressantes entretenues, voire recréées.

Les enjeux paysagers, patrimoniaux, environnementaux combinés à une fréquentation touristique importante militent pour une gestion globale de la vallée. Une opération de type Opération Grand Site sur tout ou partie de la vallée répondrait à la multiplicité des problématiques de cette vallée, site mondialement connu pour ses grottes et abris préhistoriques inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ressources