Haut de page

FICHE | Site inscrit - SIN0000100 - Site de la Rivière
Procédure  Arrêté 19/03/1991
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
ALLEMANS  (24)
RIBERAC  (24)
VILLETOUREIX  (24)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété
Privé

Type de site
Autre patrimoine bâti isolé : maisons fortes, église, abbaye, moulin

Superficie: 54.86 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

En 1991, le site était décrit de la manière suivante :
« Le site de la rivière se situe exactement à la rencontre des trois communes d’Allemans, de Ribérac et de Villetoureix, le long de la Dronne. Le site a été occupé depuis l’époque gallo-romaine, comme le prouvent les découvertes et les fouilles conduites au siècle dernier. La maison principale date de Louis XIV. Reprise au XVIIIème siècle dans le goût de l’époque, elle a été agrandie au XIXème siècle, sans pour autant que ces agrandissements nuisent à l’équilibre de l’ensemble. Sa terrasse borde joliment la rivière. C’est que cette demeure appartenait au propriétaire de deux moulins, mentionnés dès le Moyen Age. Profitant de ce site privilégié, un moulin à grain avaient été aménagés. On peut voir encore les canaux d’amenée, de fuite et de dérivation. Le grand barrage de dérivation en travers de la Dronne, aujourd’hui couvert d’herbes folles et de mousse, est devenu le refuge des pêcheurs. Les anciens se souviennent encore du moulin en activité. Celui-ci conserve d’ailleurs tous ses mécanismes en parfait état, notamment sa grande roue en bois ».

Etat actuel du site

Depuis 1991, peu d’évolutions sont venues modifier le site inscrit de la Rivière. La tempête de 1999 a bien détruit l’allée de noyers qui menait de la route départementale au site de la rivière. Elle a été depuis remplacée par une allée de tilleuls récemment plantée.
Les arbres centenaires dont il est question dans le rapport de présentation de 1991 ne sont plus très nombreux. On rencontre quelques chênes dans les prés rive gauche ainsi que deux beaux arbres qui accueillent le visiteur au bout de l’allée qui mène à la ferme.
La Dronne partiellement déviée pour alimenter les moulins continue de s’écouler tranquillement et le temps semble s’être arrêté dans ce lieu paisible.

Enjeux et préconisations

Les haies, arbres isolés et autres éléments ponctuels qui rythment les paysages de ce site méritent d’être préservés. La conservation de deux bandes de prairie de part et d’autre de l’allée principale participe à la qualité du site et il est judicieux de les conserver.
Enfin, un entretien des bâtiments respectueux de leur caractère permettra de préserver encore longtemps l’intérêt de ce site pittoresque.

Ressources