Haut de page

FICHE | Site inscrit - SIN0000099 - Bourg (LUSIGNAC)
Procédure  Arrêté 20/08/1974
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
LUSIGNAC  (24)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Bourgs, centres anciens, bastide, patrimoine urbain

Superficie: 20.15 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

En 1974, le constat est fait que très peu de protection au titre des sites ont été mises en œuvre dans le Périgord Vert, et l’inscription du bourg de Lusignac participe à cette politique de préserver les sites remarquables du nord du département de la Dordogne.

L’inspecteur régional des sites de l’époque décrit Lusignac de la manière suivante :
« Il s’agit d’un délicieux bourg du Périgord Vert, remarquable par la qualité de l’architecture rurale très périgourdine qui s’inscrit admirablement dans un environnement naturel d’une très grande qualité. L’harmonie des toits en tuiles creuses que l’on découvre des hauteurs voisines ravit tous les touristes qui visitent cette région.

L’inscription de ce site urbain permettra à notre administration de veiller à ce qu’il ne soit dénaturé, restant ainsi un parfait exemple des villages ruraux de cette région du Périgord ».

Etat actuel du site

Le site, qui comprend le bourg et une partie des prairies qui l’entourent, offre toujours au visiteur un site remarquable : l’homogénéité du village a été conservée, les jardins en terrasse au pied du village se dessinent encore dans le paysage, les principales perspectives sur le bourg ont été préservées…
On constate un développement de l’urbanisation au sud du bourg, à la pointe du site inscrit : des constructions ont été implantées en rupture de pente, dominant le paysage qui s’ouvre à l’est de Lusignac.
Les pentes en haut desquelles le village s’est implanté sont occupées par des prés et champs, dont la couleur blanche en hiver contraste avec le vert des prairies.

Enjeux et préconisations

La conservation de l’écrin agricole et boisé du village constitue l’enjeu principal. Les limites du village marquées par les murets des jardins et la vocation agricole des pentes à l’est et à l’ouest du bourg méritent d’être maintenues.
La protection pourrait être étendue pour inclure ces pentes agricoles.

Ressources