Haut de page

FICHE | Site inscrit - SIN0000085 - Bourg (SAINT-AQUILIN)
Procédure  Arrêté 30/04/1980
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
SAINT-AQUILIN  (24)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Bourgs, centres anciens, bastide, patrimoine urbain

Superficie: 15.81 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

Le bourg de St Aquilin était décrit comme un petit village de la Double serré autour de son église, caractérisé par de petites ruelles et des bâtiments anciens.
La protection a été sollicitée par le Conseiller Général et le Conseil municipal après que l’Inspecteur régional des sites a sensibilisé les acteurs locaux à la qualité des paysages, au travers d’une étude sur la forêt de la Double.
Ce projet s’inscrivait dans un projet plus vaste de protection de la Double qui ne s’est pas concrétisé. L’inscription avait également l’objectif d’aider la collectivité à conserver la qualité du cadre de vie de St Aquilin.

Etat actuel du site

St Aquilin s’est développé sur le versant Nord d’un vallon et est dominé par un château, le château du Roc.
Quand on arrive de la RD39, le visiteur est accueilli par un alignement de frênes à droite puis par l’église entourée par la verdure d’un pré.
Plusieurs rues perpendiculaires à la RD43, rue principale du village, permettent de monter dans le bourg et de découvrir les maisons anciennes. Les ruelles, dont la chaussée est constituée de galets, sont de qualité et ont conservé leur caractère rural.
Une rue pentue mène au pied du château du Roc. Quelques jardins subsistent dans le bourg.
Le site inscrit comprend le bourg situé sur le versant Nord et le fond du vallon jusqu’à la limite du cimetière et est traversé par un ruisseau qui coule dans le vallon. Ce dernier est accompagné de prêles et autres espèces qui donnent l’impression d’une végétation luxuriante autour de ce cours d’eau.

Enjeux et préconisations

L’enjeu principal réside dans la restauration des habitations et autres bâtiments du bourg. La qualité du site est également liée à celle du vallon, au-delà des strictes limites du site protégé. Ainsi le versant qui fait face au vieux bourg et l’ensemble du vallon méritent de faire l’objet d’une attention particulière, notamment pour le développement de l’urbanisation. Le fond de vallon, occupé par des prés (vers l’église et la salle de restaurant) participent à la qualité paysagère du site et devraient, à ce titre notamment, conserver leur caractère naturel.

Ressources