Haut de page

FICHE | - SIN0000052 -
Procédure  Arrêté 
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
---
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt historique et pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Bourgs, centres anciens, bastide, patrimoine urbain

 
 

Motivation de la protection

Miremont-Haut, situé à quelques kilomètres des Eyzies, dans une région particulièrement belle, se caractérise par sa position en hauteur, dominant la vallée de la Manaurie et de son affluent que longe la départementale 32.
Délimité à l’est par la voie de chemin de fer et au sud par la route départementale 32, le site inscrit englobe le vieux village, les ruines du château de Miremont (XIIème et XIVème siècles), le fond de vallée et les coteaux calcaires exposés au sud.
L’inspecteur régional des sites qui a proposé l’inscription mettait en avant le caractère pittoresque de ce site dû autant au village et au patrimoine archéologique qu’à la nature qui l’entoure.

Etat actuel du site

Le site présente toujours les caractéristiques qui ont prévalu à sa protection. On peut toutefois noter que le fond de vallée occupé par des pavillons et des serres diverses présente une qualité paysagère bien inférieure à celle du haut du village.
Le village est entouré de zones naturelles qui se développent sur des sols calcaires peu épais. On y rencontre une végétation de milieux secs. Les pelouses ont tendance à s’enfricher et le milieu naturel à se fermer.
En ce qui concerne le village et les ruines du château, on en jouit essentiellement à partir du coteau situé en face qui offre une vue d’ensemble sur ce village perché et en arrivant des Eyzies à partir de la route départementale 47.

Enjeux et préconisations

Les préconisations consistent à éviter la fermeture des pelouses calcaires et prairies qui accompagnent le village (disparition des terrasses…), à requalifier le fond de vallée, à éviter la prolifération de mobil-homes isolés (actuellement en-dehors du site).
Un périmètre de protection modifié au titre des Monuments Historiques pourrait être étudié. Il est à noter par ailleurs, que ce site marque en quelque sorte l’entrée dans les paysages de la vallée de la Vézère dont la RD 47 constitue un axe d’accès majeur.

Rédaction 2007

Ressources