Haut de page

FICHE | Site inscrit - SIN0000039 - Vallée de l'Enea
Procédure  Arrêté 04/12/1974
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
CARSAC-AILLAC  (24)
PRATS-DE-CARLUX  (24)
SAINT-VINCENT-LE-PALUEL  (24)
SAINTE-NATHALENE  (24)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Sites naturels - grands ensembles paysagers

Superficie: 1479.83 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

En 1974, l’inscription de la vallée de l’Enéa à l’inventaire des sites était justifiée de la manière suivante :

« Vallée très pittoresque du Périgord Noir avec des sites naturels remarquables dans lesquels s’insèrent des bourgs typiques et des demeures d’une architecture traditionnelle. L’ensemble forme un secteur très intéressant à quelques kilomètres seulement de Sarlat sur une nationale parcourue chaque année par les touristes.
La présence des nuisances constituées par une usine à béton et des constructions banlieusardes impose que ce site soit rapidement protégé par une inscription à l’inventaire qui n’apportera pas de contraintes sévères mais permettra aux administrations concernées de suivre l’évolution de cette région et d’aider les collectivités locales et les particuliers à réaliser les mises en valeur qui s’imposent ».

Etat actuel du site

Le site est parcouru par la rivière l’Enéa qui alimente plusieurs moulins entre Ste Nathalène et Carsac-Aillac (le moulin pointu, le Moulin de Massaud, le moulin de Latour…). La vallée de l’Enéa est large dans sa partie nord et se rétrécit plus au sud où elle est bordée de falaises calcaires.

Plusieurs châteaux ornent cette vallée et constituent des éléments patrimoniaux qui rythment les paysages : le château de St Vincent le Paluel et les ruines de celui de Paluel qui dominent le fond de vallée. L’agriculture (maïs), les peupleraies et l’urbanisation dispersée occupent la vallée. La proximité de Sarlat explique les pressions d’urbanisation existantes sur ce territoire.

De nombreux campings de mobil-homes ont envahi cette vallée ce qui participe à sa banalisation. Le fond de vallée présente une tendance à la fermeture notamment par la présence de peupleraies.

Enjeux et préconisations

Un diagnostic est nécessaire pour ce site afin de définir ses valeurs, de dresser le bilan de la protection et de réadapter les protections aux enjeux de la vallée.
La multiplication des centres de loisirs et la prolifération des mobil-homes mériteraient d’être maîtrisées afin de préserver l’intérêt patrimonial et touristique du site.

Rédaction 2007

Ressources