Haut de page

FICHE | Site inscrit - SIN0000031 - Site de Lanmary
Procédure  Arrêté 10/05/1979
Arrêté d'inscription

Commune(s) d'Aquitaine
ANTONNE-ET-TRIGONANT  (24)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété
Domanial et privé

Type de site
Sites naturels - grands ensembles paysagers

Superficie: 915.16 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

Le site classé des Rochers à cupules :
La présence de rochers à cupules à Borie-Belet comprenant l’esplanade et la terrasse qui en compte 15 groupées autour de rochers aménagés par l’homme, ainsi que le coteau du « Roi des Chauzes » ont justifié le classement de cette zone. En effet, il existe des légendes autour de ces différents lieux : des scènes de sacrifice auraient eu lieu sur le rocher à cupules et le Roi des Chauzes aurait son trône dans la forêt…

L’inscription de la forêt de Lanmary :
Dans les années 1970 après avoir submergé celle de Trélissac, l’extension de l’agglomération de Périgueux le long de la N21 commence à gagner la commune d’Antonne et Trigonant. Les espaces naturels agricoles et l’habitat traditionnel disparaissent ainsi les uns après les autres dans ce secteur.

L’un des derniers ensembles qui subsistaient alors sur le territoire d’Antonne et Trigonnant se trouvait en bordure de la petite route D69 côté sud entre Laurière et les Pile, et en particulier dans les vallonnements qui encadrent le hameau de la Ravine. Il s’agissait de la bordure orientale de la forêt domaniale de Lanmary, se développant à partir du préventorium dans des mouvements de terrain alternativement cultivés et boisés qui offraient un but de promenade à peu près intact. Ce secteur était sans doute du point de vue de l’écologie, de l’harmonie et du paysage, le plus intéressant de la commune (d’après Extrait du rapport de la Commission départementale des sites de 1979)

Le site classé des rochers à cupules est entièrement compris dans le site inscrit de la forêt de Lanmary.

Etat actuel du site

Les sites classé et inscrit ont conservé leurs qualités paysagères et naturelles. La tempête de décembre 1999 a cependant modifié le paysage mais la régénération naturelle et les plantations permettront rapidement de panser les plaies de la forêt.

Enjeux et préconisations

L’enjeu principal réside dans la reconstitution de la forêt qui devra privilégier des essences adaptées aux conditions de sol et de climat. Il sera nécessaire également de mettre en valeur ce patrimoine perdu dans la forêt. Quant à l’urbanisation, les sites ont été bien conservés jusqu’à présent et elle devra rester en dehors du périmètre inscrit si l’on veut conserver l’esprit naturels et paisibles des lieux.

Enfin, il est à noter que le périmètre du site classé n’englobe pas les éléments d’intérêt qui ont justifié son classement : une requalification du site est nécessaire.

Rédaction 2005

Ressources