Haut de page

FICHE | - SIN0000001 -
Procédure  Arrêté 


Commune(s) d'Aquitaine
---
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt historique et pittoresque

Statut de propriété
Privé

Type de site
Château, parc et jardin, domaine, allée d'arbres, square

 
 

Motivation de la protection

Le rapport inscription fait état d’ « un joli manoir » avec une architecture et des intérieurs remarquables « D’agréables jardins en terrasse, une délicieuse pergola construite au moment de la restauration du château, donnent un bel air de gaieté à Chaban. ». La protection semble être motivée par la qualité de l’architecture et de son environnement.

Etat actuel du site

Environnement du site
Le château de Chaban est situé en hauteur, sur l’arête d’un coteau élevé. Il domine la vallée du Vimont et fait face à deux magnifiques châteaux périgourdins, à l’ouest. Les boisements sont très présents, ils recouvrent les pentes des coteaux, seul le fond de vallée est utilisé par l’agriculture. Autour du château persistent des parcelles ouvertes qui « donnent de l’air » au château, comme décrit dans le rapport de présentation. A l’extérieur du site dans la propriété, à l’est en bordure d’entrée au château, ont été réalisées des plantations de feuillus. Le château apparaît dans un environnement préservé de l’urbanisation.
Description du site :
Le périmètre du site correspond à une partie de la propriété foncière du site et ne correspond pas à la réalité paysagère. Un grand portail s’ouvre sur une allée boisée conduisant au château. Les vues sont inexistantes, le regard est guidé. Des plantations ont été réalisées au nord du chemin en essence de feuillus. Celles-ci ne sont visibles que depuis le château. Dans le parc se trouvent de beaux spécimens de peupliers et de pins, en bouquets ou isolés.
Un deuxième chemin d’accès au château existe; il s’agit d’un chemin communal au sud, celui-ci est relié à la route. On remarque le long du chemin la présence de buis de plus de deux mètres de haut qui témoignent d’un aménagement ancien sur ce chemin qui aujourd’hui n’appartient plus au château. Cette entrée se fait directement sur le château.
On retrouve dans ce périmètre des jardins en terrasses avec des vues ouvertes vers l’ouest, vers la vallée du Vimont. Elles sont agrémentées de carrés de pelouse et de topiaires. Un belvédère se tourne vers les coteaux boisés et les deux châteaux restaurés du Peuch et du Cluzeau. Un espace ouvert au sud-ouest permet une vue dégagée, le regard passe au-dessus des bois de chênes et de pins. Des aménagements ont été réalisés par l’ancienne propriétaire afin d’accueillir des visiteurs et notamment un grand parking planté de charmilles et de lavandes.
Etat actuel du site :
Les vues depuis le château vers la vallée et la qualité des restaurations et de l’entretien des jardins sont remarquables. Les jets des pièces d’eau qui semblent aujourd’hui obsolètes vont être retirés et les bassins remaniés. Les aménagements réalisés pour l’accueil du public ; en particulier le parking, vont faire l’objet de réaménagements. La pergola signalée dans le rapport de présentation n’est plus en place aujourd’hui. Le propriétaire a pour projet d’effectuer des travaux sur les terrasses et notamment de retrouver les jardins tels qu’ils ont existé dans le passé.

Enjeux et préconisations

- Conserver les belles essences sur pied
- La piscine en contre bas du belvédère devrait faire l’objet d’aménagement afin de mieux l’intégrer dans le site.
- Avant d’entreprendre un réaménagement des jardins, conduire une étude historique accompagnée d’un diagnostic de terrain pour évaluer les enjeux.
- Étendre le site protégé afin de conserver des milieux ouverts.

Ressources