Haut de page

FICHE | Site classé - SCL0000623 - Esplanade de la porte Brunet et bande de terrain plantée de vignes
Procédure  Arrêté 27/12/1935
Acte de classement

Commune(s) d'Aquitaine
SAINT-EMILION  (33)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Bourgs, centres anciens, bastide, patrimoine urbain

Superficie: 2.93 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

Pour les trois sites, il s’agit d’empêcher de nouvelles constructions.

« La Porte Brunet, assez bien conservée est la seule qui subsiste des six portes de l’enceinte de St-Emilion. (…). La moindre construction dans cet endroit détruirait complètement le point de vue ». (Extrait de la commission des sites, non daté, Louis Paisant)

« En raison de sa situation en l’un des points les plus élevés de la ville, la terrasse de Cap de Pont offre une vue extrêmement pittoresque sur les quartiers ouest de St-Emilion. (…). Mais la terrasse de Cap-de-Port est bordée par des maisons (…). Il suffirait que l’une de ces maisons fût surélevée d’un étage pour détruire, en grande partie, ce pittoresque panorama ». (Extrait de la commission des sites, non daté, Louis Paisant)

« (…) La vue dont on jouit de la Terrasse de Plaisance est très belle : elle s’étend sur la ville basse, les collines qui s’étendent à l’Est et à l’Ouest et sur la vallée de la Dordogne. Du côté de l’à-pic, au-dessus de la façade de l’église monolithe, aucune protection ne paraît utile. Il en est autrement en ce qui concerne l’à-pic au-dessus des cours, qui séparent la terrasse de la Chapelle de la Trinité, dans lesquelles des constructions pourraient être élevées ». (Extrait de la commission des sites, non daté, Louis Paisant)

Etat actuel du site

• Environnement du site :
La ville de Saint-Emilion est un site touristique de grande notoriété. Elle présente un caractère patrimonial fort, qui, en terme de paysage, s’exprime par le calcaire de couleur claire de ses élévations et par la topographie marquée du site d’implantation, la ville occupant un vallon aux fortes pentes, depuis le haut de relief jusqu’au fil du talweg, vallon légèrement infléchi, orienté nord/sud. Les trois sites sont inclus dans la forme urbaine ancienne qui correspond à un site inscrit plus tardif. L’ensemble du patrimoine est géré par une ZPPAUP en cours de transformation en AVAP.
L’environnement de ces sites est donc de même qualité que les sites eux-mêmes et présente un aspect semblable.
• Description du site :
Le plus grand des trois sites est l’Esplanade de la porte Brunet.
Le site se découvre depuis la place Bouqueyre. Au premier plan, ce sont des parcelles de vignes, relativement étroites, plantées dans le sens de la pente. Cette disposition des pieds de vigne accentue la longueur et laisse libre la lisibilité sur le profil du versant. Les parcelles sont bordées à l’ouest par un mur de soutènement. En partie haute, se trouve la porte Brunet et un ancien pont qui enjambait les douves. La porte a conservé son arc brisé et une partie de son élévation. Proche de la tour d’enceinte, il y a également une plate-forme maçonnée, flanquée dans un angle d’une tour arasée de plan carré. La limite est du site est tenue par un chemin qui longe les vignes. De la place Bouqueyre la vue est intéressante sur le front bâti de la ville, mais c’est depuis la porte, le pont et les abords que les vues sont plus spectaculaires, donnant à voir les vignes proches, le bas de la ville niché dans la combe, une partie des quartiers ouest et le grand paysage.
La terrasse du Cap de Port
C’est un véritable balcon situé sur le haut du versant est du vallon occupé par la ville. C’est la façade occidentale de l’église du couvent qui assure le « fond de scène ». Le traitement de sol de qualité, est en pierre mais l’espace est dévolu aux stationnements. En contrebas, les maisons aux vastes couvertures en tuile canal offrent des premiers plans de grande qualité et laissent le regard filer. Ces maisons sont comprises dans le site classé.
La terrasse de Plaisance
Ce troisième site est sur le versant ouest du vallon, pratiquement en vis-à-vis de la terrasse du Cap de Port. C’est un balcon encore plus spectaculaire par les à-pics qui l’isolent du bâti à l’est et au sud. Il domine la place du marché et offre des vues panoramiques principalement vers le sud.
Le périmètre du site concerne des parcelles privées et des terrasses inaccessibles alors que la place publique de laquelle émerge le clocher de l’église troglodytique offre également de belles vues.
Pour profiter du site, il faut pénétrer dans l’enceinte d’un hôtel haut de gamme. L’espace non bâti est aménagé en terrasse, une présence végétale contribue à agrémenter le lieu. De là, on surplombe le reste du périmètre protégé, On jouit d’une vue splendide sur la ville et le paysage alentour. Les terrasses en contrebas sont aménagées simplement, parterres enherbés avec des sculptures contemporaines. L’ascenseur est traité comme une gloriette de jardin.
De cette terrasse, la vue sur la façade occidentale de l’église des Cordeliers est bien dégagée, on voit également des voitures stationnées sur la place de Cap de Port.
Ces trois sites semblent jouer comme un écho visuel, donnant à voir un angle de vue renouvelé et complémentaire sur la ville et son écrin viticole.
• État actuel des sites :
Compte tenu de la très grande notoriété de Saint-Emilion, des différentes protections, de la mise en place d’une ZPPAUP et de l’Inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, il va s’en dire que les sites sont dans un bon état de conservation et bien mis en valeur.
Sur la terrasse du Cap du Port, les voitures en stationnement empêchent le passage des promeneurs en bordure, sur la rupture de pente pour contempler le paysage.
La terrasse de Plaisance a été aménagée pour l’hôtel mais le site a conservé ses qualités.

Enjeux et préconisations

Des améliorations restent possibles :
- Porte Brunet : suggérer un traitement plus qualitatif des douves
- Terrasse du Cap du Port : supprimer le stationnement
-Terrasse de Plaisance : s’assurer que l’hôtel laisse le passage

• Conclusion :
Ces trois sites classés correspondent à des lieux stratégiques, des situations topographiques exceptionnelles qui leur confèrent une dimension paysagère remarquable. Ce sont trois belvédères qui donnent chacun une vision particulière de la ville dans son paysage de vignes. A ce titre, malgré les autres protections, le site inscrit, les monuments historiques et l’AVAP, le maintien de ces protections se justifie pleinement.
Visite terrain 2012

Ressources