Haut de page

FICHE | Site classé - SCL0000589 - Parc du château de Marqueyssac
Procédure  Arrêté 16/12/1969
Acte de classement

Commune(s) d'Aquitaine
VEZAC  (24)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt historique et pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Château, parc et jardin, domaine, allée d'arbres, square

Superficie: 16.3 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

Le château de Marqueyssac est situé dans une séquence magistrale de la vallée de la Dordogne, du cingle de Monfort à Beynac, la densité de patrimoine remarquable est exceptionnelle. Après l’ample boucle dominée par Domme, la Dordogne vient buter contre la paroi rocheuse de La Roque Gageac et repart vers le sud/sud-ouest, traçant un large U jusqu’au château de Beynac.
Dans ce grand méandre, s’avance un étroit plateau calcaire d’un kilomètre de long environ, orienté nord-est/sud-ouest. Côté rivière, le flanc est très abrupt, constitué, en partie, de falaises verticales dans le prolongement des falaises de la Roque, tandis que l’autre versant, légèrement concave est plus doux. Le château de Marqueyssac a été construit à l’extrémité de ce plateau, il bénéficie d’un panorama très ouvert sur le méandre et les coteaux qui l’encerclent. Les « Jardins de Marqueyssac » (nom commercial du site) est un site ouvert au public qui reçoit un grand nombre de visiteurs, dans de bonnes conditions d’accueil, il a reçu le label de « jardin remarquable ».

Etat actuel du site

Le site prend en compte le parc du château, soit le haut du plateau, et la partie haute des versants sur une largeur comprise entre 150 et 200m. L’aire de stationnement est incluse, par contre les bâtiments qui sont à la proue du relief sont exclus. Le parc est connu principalement pour ces buis taillés avec des formes arrondies moutonnantes , qui occupent les premières terrasses au sud du château. Ces parterres sont très photographiés, très photogéniques. Les tailles sont faites sans gabarit, elles évoluent selon les saisons. En contre-haut du château, un ensemble à flanc de versant, est en cours de façonnage, les formes seront cubiques. L’effet souhaité n’est pas encore obtenu, il manque une à deux années de croissance et de taille. Ces parterres de buis dominant la vallée de la Dordogne sont emblématiques de Marqueyssac, pourtant ils ne couvrent qu’une petite partie de ce grand parc qui mérite d’être arpenté. L’allée en calade, sur l’arrête même du plateau, qui conduit des parterres de buis, vers le grand parc a été retrouvée lors des travaux de remise en valeur. Le parc est linéaire, il propose trois promenades plus ou moins parallèles. La promenade en tête de falaise sur le versant sud, ponctuée par trois belvédères, donne à effleurer la roche et à dominer le paysage. La promenade sur l’arrête du plateau est une promenade dans un parc, sous des couverts végétaux, dans une ambiance plus intime. La troisième promenade est l’allée cavalière, rectiligne, tranchant la roche, et conduite avec une pente régulière. Elle donnerait à voir le paysage au nord, mais la végétation spontanée forme un rideau qui soustrait à la vue le méandre, avec le bourg de Vézac et ses extensions récentes. Une signalétique discrète et bien réalisée jalonne les parcours, et permet de découvrir toutes les nuances du site.
Le parc est très bien entretenu. La grande fréquentation ne semble pas dénaturer l’ensemble. Un suivi régulier des falaises permet de s’assurer de la sécurité du public et des usagers de la route départementale en contrebas.

Enjeux et préconisations

Le parc de Marqueyssac n’est pas assez documenté, semble-t-il pour être considéré comme un jardin historique. Néanmoins, c’est un site remarquable qui entretient un dialogue nourri avec le paysage qui l’environne, qu’il s’agisse des vues panoramiques qu’il offre, ou des contrastes végétaux entre les verts tendres de la vallée et les verts-gris de la végétation méditerranéenne du parc. La grande fréquentation ne semble pas porter atteinte aux qualités du site, et ne paraît pas dénaturer l’esprit du parc. C’est, un site exemplaire, qui certes, est une entreprise commerciale, mais reste ouvert à la visite de chacun. En effet, il est important d’insister sur cette chance de visite quand, tant de sites privés, peu ou pas entretenus, sont « confisqués » pour le plus grand nombre et lentement se détériorent dans l’ignorance de tous.

Un plan de gestion global du site classé permettrait notamment d’anticiper le renouvellement progressif des boisements du parc et d’intégrer tous les enjeux de cet espace à moyen et long termes.

Ressources