Haut de page

FICHE | Site classé - SCL0000567 - Courant d'Huchet et ses rives
Procédure  Arrêté 04/05/1934
Acte de classement

Commune(s) d'Aquitaine
LEON  (40)
MOLIETS-ET-MAA  (40)
VIELLE-SAINT-GIRONS  (40)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère
Site d'intérêt pittoresque

Statut de propriété

Type de site
Sites naturels - grands ensembles paysagers

Superficie: 53.28 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

Le courant d’Huchet, véritable cordon ombilical entre l’étang de Léon et l’océan Atlantique, constitue un site riche en histoire, en traditions et surtout en habitats pour la faune et la flore.
Long de 8 kilomètres, il concentre sur son parcours une diversité de paysages et de milieux naturels de très grande qualité : cordon dunaire où se côtoient à côté de l’eau douce des plantes adaptées au sel et à la sécheresse, forêt-galerie de saules et d’aulnes, originale et exotique avec les hibiscus roses et sa plantation de cyprès chauves aux pneumatophores dressés, marais bordés d’osmondes royales, tourbières, dans un écrin de forêt de pins maritimes.
Sa richesse écologique remarquable lui vaut d’être classé en réserve naturelle nationale en 1981.
Il doit aussi sa renommée à la visite qu’effectua en 1908 l’écrivain italien Gabriele d’Annunzio qui a déclenché un attrait pour cette promenade qui devint un but incontournable pour la bourgeoisie de l’époque (d’après un article paru dans l’Illustration sous le titre « une contrée vierge en France »). L’arrêté de classement prévoit la protection du courant d’Huchet et des 30 mètres de part et d’autre du courant.
Un autre site classé jouxte le courant d’Huchet : des terrains domaniaux situés sur la commune de Moliets-Et Maa, de part et d’autre de la route qui arrive sur l’embouchure du courant d’Huchet.

Etat actuel du site

Le site est actuellement dans son intégralité compris dans le périmètre de la réserve naturelle du Courant d’Huchet créée en 1981. Cette réserve possède un plan de gestion. Avant 1981, le courant a fait l’objet de plusieurs interventions dont des redressements successifs de ses méandres, la construction d’un barrage à La Nasse, la mise en place de seuils afin de limiter les phénomènes d’érosion.
Des cheminements le long du courant d’Huchet permettent sa découverte et sont ponctués de cabanes pour l’observation des oiseaux.
Dans le cadre de l’accueil du public dans la réserve naturelle, l’aménagement du stationnement et l’installation d’une maison d’accueil à Pichelèbe sont prévus afin de canaliser et orienter les visiteurs.

Enjeux et préconisations

Pour la partie classée de la réserve, les enjeux résident dans la stabilisation des berges, le confortement de la frange feuillue et la gestion de la strate arborescente.

Ressources

* Plan de gestion de la Réserve naturelle du Courant d’Huchet.