Haut de page

FICHE | Site classé - SCL0000530 - Plateau de Bious-Artigues dans la Haute vallée d'Ossau
Procédure  Arrêté 02/08/1937
Acte de classement

Commune(s) d'Aquitaine
LARUNS  (64)
Commune(s) hors Aquitaine
---
Autre zone
---

Critère

Statut de propriété

Type de site
Sites naturels - grands ensembles paysagers

Superficie: 103.49 hectares
 (superficie calculée par la méthode cartésienne sur la donnée géographique en projection légale Lambert 93)

Motivation de la protection

Le rapport daté de janvier 1936 préalable à la protection de ce site indique : « Le plateau de Bious-Artigues est arrosé ou limité par le gave de Bious, affluent du Gave d’Ossau et reçoit sur la pelouse de Bious-Artigues, les ruisseaux d’Ayous et d’Aas et le ruisseau de Mondeils. Ainsi bien irrigué, encadré de belles forêts et possédant des vues étendues sur les escarpements du Pic du Midi d’Ossau, le plateau réunit les trois aspects prairies, forêts et rochers de la montagne pyrénéenne…. Ce classement nous paraît utile car la facilité d’accès du plateau en fait en été le séjour de nombreux campeurs. Déjà se manifeste une tendance à la construction d’installations permanentes ou semis-permanentes, cantines ou autres destinées à faciliter leurs séjours aux estivants. Il semble bien que les exploitants de ces constructions se laisseraient guider avant tout par des considérations d’économie auprès desquels l’esthétique et l’agrément de l’aspect extérieur tiendront peu de place ».

Etat actuel du site

Ce site de haute-montagne (de 1 200m à 1 500 m d’altitude), est occupé en grande partie par un lac artificiel pour l’énergie électrique (environ 35 ha ,création 1950) propriété de la SHEM.
La partie Est de l’ensemble du site côtoie la limite de la zone cœur du Parc National des Pyrénées (PNP).

Trois secteurs distincts composent ce site :
1 - Estive de Bious-Oumettes (alt. 1 300m) : en arrivant par la RD231, après 4 km d’une route étroite et sinueuse en forêt, on découvre, au sortir d’une moraine glaciaire, un vaste espace enherbé, au fond duquel serpente un ruisseau, avec des versants boisés de hêtres, dominés par la silhouette emblématique du Pic du Midi d’Ossau. En contre-partie, cette belle estive est marquée par la route aux abords sur-dimensionnés et mal cicatrisés, par le piétinement intensif et désordonné du versant du barrage , et par les aires de stationnement (plates-formes des travaux du barrage devenues le seul camping du PNP – démoli en 2006 – et maintenant parking estival organisé). A noter que ces plates-formes enherbées, en l’absence de véhicules, n’offrent pas une image dégradée mais sont une simple marque de l’histoire de la construction du barrage.
2 - Le lac de Bious-Artigues et ses berges (alt. 1 420m). Le lac est né du barrage qui a noyé une ancienne zone défrichée (une ‘art igue’). Un parking de 100 places se situe à la fin de la route, près de l’ancien refuge de Pyrénéa-Sports (démoli en 2003, sa reconstruction est programmée), tous deux sont en dehors du site classé. Le « tour du lac » est une promenade facile et très prisée … même si, en été, le lac n’a que peu d’eau ! . C’est un paysage décevant dans un premier temps (mur de retenue en béton brut, abords du barrage et ancien refuge) qui attire par sa facilité d’accès.
Toilettes sèches, absence de buvette pour l’instant, location de chevaux.
3 - La haute vallée du gave de Bious sur environ 1 km (-> pont de Bious) : sentier agréable entre 2 versants boisés qui sert d’accès (Haute Route Pyrénéenne : HRP + Tour du Pic + GR 10) aux lacs et au refuge d’Ayous (hors périmètre du PNP) … la plus belle « carte postale » du Pic du Midi d’Ossau !.

Enjeux et préconisations

Le fonctionnement estival actuel est une gestion par des placiers (Conseil Général) : avec le remplissage du parking du haut (près du lac) en premier, puis des plate-formes de Bious-Oumettes et ensuite l’interdiction de monter depuis le virage de Gabas (sur la RD 934) lorsque tout est complet ( ce qui arrive de 5 à 10 jours / an). La route d’accès est fermée pendant l’hiver.
L’activité agro-pastorale reste bien visible et vivace (vente de fromage à Gabas, 4 km en dessous).
Il paraît indispensable d’engager une requalification des aires de stationnement, un re-calibrage des sentiers, une cicatrisation des pelouses, des bords de route…
Une réflexion est menée par les services du Conseil Général et du Parc National des Pyrénées sur l’ensemble de la vallée d’Ossau sur le bien-fondé de la présence de véhicules en été.

Ressources

« étude pour la valorisation paysagère du site de Bious » - Conseil général des Pyrénées-Atlantiques, Morel Delaigue Paysagistes –2001